Location,TX 75035,USA

Témoignage #5 – Allan – Responsable du pôle Relations Institutionnelles

Témoignage #5 – Allan – Responsable du pôle Relations Institutionnelles

Etudiant en Master 1 "Europe et Affaires Mondiales" à Sciences Po Rennes, Allan est membre du Parlement des Etudiants depuis quatre ans. Après deux années à participer activement aux simulations de la section rennaise, il est devenu président de la section, avant de rejoindre le pôle Relations Institutionnelles du Bureau national en septembre dernier. Dans cet article, il vous propose de découvrir son parcours dans l'association. 

J’ai découvert le Parlement des Étudiants lors de ma première année d’études à la faculté de droit de Rennes, un peu par hasard. La section de Rennes venait d’être créée, une de mes amies en avait entendu parler et souhaitait participer à l’une des séances. J’étais curieux d’en savoir plus, donc j’ai décidé de l’accompagner. J’avais été impressionné par la qualité des interventions des participant(e)s, leur facilité à prendre la parole devant un public, et l’énergie avec laquelle certain(e)s défendaient leurs idées. Je dois avouer que je n’ai pas ouvert la bouche durant cette première séance. Néanmoins, j’ai passé un bon moment et souhaité continuer à participer aux activités de la section rennaise. Durant l’été, j’ai réalisé un stage auprès d’un député, vice-président de l’Assemblée nationale, qui a confirmé mon intérêt pour la vie parlementaire.

En septembre 2016, j’ai intégré Sciences Po Rennes, où sont organisées les simulations parlementaires de la section. C’était une année scolaire particulièrement intéressante politiquement, en raison des présidentielles. J’ai donc continué à participer aux activités du Parlement des Étudiants : les séances, les élections présidentielles blanches à Sciences Po Rennes et la Rencontre Nationale à Paris où les candidat(e)s à l’élection présidentielle ou leurs représentant(e)s étaient venu(e)s échanger avec nous sur leurs programmes.

La gestion d'une section est beaucoup moins reposante qu'on pourrait l'imaginer ! 

En septembre 2018, j’ai repris la section rennaise l’année suivante avec trois de mes ami(e)s, en y assurant la présidence. J’ai vraiment apprécié cette expérience, durant laquelle nous avons réussi à réunir de plus en plus de participants à nos séances. Je garde particulièrement un bon souvenir d’une séance que nous avions organisée sur le thème de l’égalité femmes/hommes, pour laquelle nous avions mis en place quatre commissions thématiques.

La gestion d’une section est bien moins reposante qu’on pourrait l’imaginer ! Il faut gérer les démarches administratives, attirer des participant(e)s aux activités, coordonner le travail des groupes, préparer les séances puis les présider… Mais cela reste une expérience super enrichissante et qui permet d’apprendre à connaître de nombreux participant(e)s. Les membres d’un même groupe parlementaire ont souvent tendance à rester entre eux, alors que la neutralité des membres du bureau permet d’échanger avec tout le monde.

J’ai quitté Rennes à la fin de cette année de présidence pour partir faire mon année de mobilité à l’université en Argentine puis en stage à Bruxelles. J’y ai retrouvé Lise Graveleau, qui était avec moi au bureau de la section de Rennes et qui avait rejoint le pôle Communication du Bureau national du Parlement des Étudiants en septembre 2018. En juin dernier, Romain Joly, co-fondateur de la section de Rennes et Président du Bureau national fraichement élu, m’a proposé de prendre la responsabilité du pôle relations institutionnelles de l’association, que j’ai acceptée avec plaisir. 

Le pôle relations institutionnelles du Bureau national est chargé de trois missions principales : gérer les relations avec les associations proches du Parlement des Étudiants, organiser des visites d’institutions (Assemblée nationale, Sénat, Cour des comptes, Conseil constitutionnel, Matignon…)  ainsi que faire connaitre l’association aux élu(e)s et assurer nos liens avec eux. Chacune de ces missions est assurée par plusieurs membres du pôle relations institutionnelles, dont je coordonne le travail.

Ma principale satisfaction ? Avoir mis en relation les sections avec plus d'un quart des parlementaires élu(e)s dans les départements où les sections sont implantées. 

J’ai particulièrement apprécié cette année au sein du Bureau national, même si le confinement nous a empêché de réaliser certains projets sur lesquels nous travaillions depuis plusieurs mois, notamment la participation à l’Université de la Paix organisée par Cité Internationale Universitaire de Paris, la visite de Matignon et la Rencontre nationale annuelle à l’Assemblée nationale. Ma principale satisfaction est certainement d’avoir réussi à mettre en relation les sections avec plus d’un quart des parlementaires élu(e)s dans les départements où les sections sont implantées. Cela permet aux membres des sections de rencontrer leurs parlementaires, de découvrir leur rôle, de débattre avec eux…

Je pense que mon expérience d’ancien président de section a été utile pour ces nouvelles fonctions au Bureau national. Elle m’a permis de comprendre les attentes des président(e)s des sections et de pouvoir expliquer concrètement le fonctionnement d’une section lorsque j’ai rencontré des parlementaires. Je recommande vivement aux ancien(ne)s membres des bureaux des sections de rejoindre le Bureau national, pour partager l’expérience qu’ils ont pu acquérir et continuer leur engagement pour la participation des jeunes à la vie politique.

Tu souhaites entrer en contact avec Allan ? Contacte-le sur Twitter 

Partager

Share Button