Les simulations parlementaires

Les simulations parlementaires sont l’activité historique du Parlement des Étudiants. Organisées partout en France, elles permettent de réunir des étudiants de sensibilités politiques différentes autour d’un sujet de société, et de les faire débattre sur le modèle des séances parlementaires.

Les étudiants sont réunis en groupes parlementaires, qui sont généralement les suivants (ils ne sont ni les portes paroles ni les représentants des partis politiques ou groupes parlementaires) :

  • La République en Marche (REM)
  • Les Républicains (LR)
  • Mouvement démocrate et apparentés (MoDem)
  • UDI, Agir et Indépendants (UAI)
  • Socialistes et apparentés (SOC)
  • La France insoumise (FI)
  • Gauche démocrate et Républicaine (GDR)
  • Rassemblement Bleu Marine (RBM)
  • Députés non-inscrits (NI)

Les groupes effectuent un véritable travail parlementaire en amont de la séance. Un groupe rédige une proposition de loi de quelques articles sur le thème retenu. La Présidence de séance transmet cette proposition de loi aux autres groupes, qui rédigent alors des amendements.

La proposition de loi et les amendements déposés sont ensuite discutés dans une séance plénière, souvent dans un amphithéâtre ou dans un hémicycle de Conseil départemental ou régional.

À l’issue de la séance, un vote sur les articles nouvellement adoptés, amendés ou non, est organisé. Il décide de l’issue de la séance : la proposition de loi sera-t-elle finalement adoptée par l’assemblée ?