Rencontre Nationale 2014

02/04/2014: Assemblee nationale des etudiants de l'IEP Lille

Le Parlement des Etudiants s’est rendu le 2 avril 2014 au Palais Bourbon pour organiser sa séance de fin d’année, à l’invitation de Monsieur Claude BARTOLONE, Président de l’Assemblée nationale.


Ils étaient plus de 200 étudiants le mercredi 2 avril dans l’hémicycle Colbert de l’Assemblée nationale, pour débattre sur la « La révolution fiscale » dans la lignée des débats suscités par la publication du livre éponyme de Thomas Piketty. Les débats très animés et encouragés par la présence exceptionnelle de monsieur Claude BARTOLONE ont suscité chez les étudiants un fort enthousiasme.
Pour les co-présidents, Caroline de Boisset et Jad Zahab, tous deux étudiants en troisième année à Sciences Po Lille, le succès de cette journée a souligné l’importance de sensibiliser les jeunes au débat politique : « A l’heure où la participation électorale des jeunes décline de scrutin en scrutin, nous sommes convaincus que les sensibiliser au fonctionnement nos institutions peut leur permettre de s’impliquer d’avantage dans le débat public ».

L’historique hémicycle Colbert du palais Bourbon où se sont déroulés les dé- bats a renforcé le caractère solennel de la rencontre. Les étudiants ont ainsi pu dis- courir à la tribune où tant de personnages célèbres ont avant eux défendu leurs idées. « Lorsque l’on s’assoit dans l’hémicycle en tant que simple étudiant s’intéressant à la politique, on se rend compte, en repensant à Jaurès ou Clemenceau qui étaient assis à notre même place, de toute la difficulté d’avoir des idées et de les transformer en loi » témoigne Alix, « présidente du groupe Socialiste et Républicain et Citoyen ».

La séance de simulation a permis également de prendre la place des différents personnes travaillant dans les institutions de la République. Un débat à l’Assemblée nationale nécessite en effet le concours de tout un personnel d’organisation, à travers qui porte une autre regard sur les débats parlementaires. « C’est un bon moyen de s’ouvrir au débat parlementaire et de comprendre le fonctionnement des institutions de notre pays sans forcément affirmer une opinion politique particulière » a affirmé Louison, huis- sier de séance au Parlement des Etudiants.

A travers cette ultime séance du Parlement des Etudiants, les parlementaires étudiants ont pu dresser le bilan de la première année d’existence de cette associa- tion dont ils ont suivi l’actualité depuis le début. « Ce que je retiendrai de cette expérience, ce sont des étudiants animés par la passion de la politique ayant à cœur de faire vivre le débat. Cette réussite est symbolisée par le succès de la simulation finale au Palais Bourbon » estime Julien, « président du groupe Gauche Démocratique et Républicaine ».

 La réussite de cette journée a convaincu les participants qui ont été nombreux à exprimer leur envie de renouveler l’expérience : « J’espère au plus vite participer de nouveau à cette simulation », Vincent, « Président du groupe Union pour un Mouvement Populaire » « Cette expérience nous a permis d’avoir un vrai débat qui reflète parfaitement ceux qui peuvent avoir lieu au sein de nos institutions républicaines ! ».